Foire aux questions

Dans quel cas est-il recommandé de prendre Avemar comprimé pelliculé?

Avemar est recommandé pour compléter les traitements d'oncologie clinique (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie, etc.). Il est conseillé de prendre Avemar avant, pendant et après ces traitements sans interruption. Avemar peut être utilisé à tous les stades de la maladie. Après une intervention chirurgicale, la prise d’Avemar peut commencer dans le cas où l'alimentation orale du patient se déroule sans problèmes depuis 4 jours.

Quand Avemar peut-il être commencé?

Il est souhaitable de commencer la prise de Avemar juste après le diagnostic de la maladie. Il n'est pas nécessaire d'attendre le début du traitement oncologique.

Comment faut-il prendre Avemar?

Il est préférable de prendre Avemar sans interruption. Il est recommandé de poursuivre le traitement par Avemar jusqu'à la guérison totale - même après la fin des traitements oncologiques. Si la prise d’Avemar a été arrêtée ou suspendue (quelle qu’en soit la raison), il est possible de la recommencer à tout moment.

Qu'arrive-t-il si j'oublie de prendre une dose?

Si vous oubliez de prendre une, ne vous inquiétez pas, Avemar ne cesse pas d'agir. Bien que ses effets soient graduels, il est recommandé de respecter la dose journalière indiquée.

Avemar doit-il être employé continuellement ou en cure?

Avemar doit être pris jusqu'à la guérison totale.

Dans quel cas Avemar ne peut-il pas être utilisé?

Avemar ne peut pas être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement. Avemar est contre-indiqué pour les patients ayant subi une greffe de tissus ou une transplantation d'organes.

Avemar est généralement contre-indiqué dans les situations suivantes: érosion et ulcères du tube digestif (ulcères de l'estomac et du duodénum), gastro-entérite/colite /entérocolite (sévère inflammation de la muqueuse intestinale), syndrome de malabsorption (sévère trouble du processus d'absorption). Avemar est aussi déconseillé en cas : d'intolérance au fructose, au gluten (maladie cœliaque), d'hypersensibilité ou d'intolérance à une ou plusieurs substance(s) contenue(s) dans le produit.

Il est conseillé de suspendre la prise d'Avemar 2 jours avant les examens au cours desquels un produit de contraste (contraste à base de sulfate de baryum) est introduit dans le tube digestif.

Quels sont les effets indésirables éventuels?

Avemar est susceptible d'avoir des effets indésirables bien que tout le monde n'y soit pas sujet. Possibilité de troubles digestifs: selles plus molles, estomac dérangé, nausée.

Combien de temps dois-je prendre Avemar avant que je ne remarque une différence?

Le délai d'efficacité varie selon chaque individu. Beaucoup de patients ressentent des changement positifs dans les 3 semaines après la première prise d'Avemar: amélioration de l'appétit et de l'état général. Les études cliniques ont démontré une certaine amélioration après 3 mois au niveau des marqueurs sanguins, tomodensitométrie, IRM.

Combien de temps Avemar a-t-il besoin pour développer son effet?

Afin que l'effet du produit atteigne le niveau nécessaire, une fois le traitement commencé, Avemar doit être pris pendant au moins 2 à 4 semaines en fonction de l'état de la maladie et du patient. Il est recommandé de prendre Avemar pendant au moins 2 à 3 mois pour profiter de ses effets bénéfiques. Il est conseillé de poursuivre le traitement d'Avemar jusqu'à la guérison totale, même après la fin des traitements oncologiques.

Est-il possible de prendre Avemar pendant la chimiothérapie ou la radiothérapie?

Des études in vitro et in vivo aussi bien que des essais cliniques ont montré qu'Avemar n'affaiblit pas les mécanismes des thérapies contre le cancer bien au contraire, il amélioré l'efficacité des traitements oncologiques tout en diminuant leurs effets indésirables. (http://www.mskcc.org/)

Pendant combien de temps Avemar peut-il être pris?

Avemar peut être pris pendant une période illimitée; il n'y a pas d'effet toxique connu.

Les enfants peuvent-ils prendre Avemar?

Avemar n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 14 ans.

Avemar peut-il être pris avec d'autres médicaments?

Il faut observer un délai d'attente de 2 heures entre la prise d'Avemar et celle de la vitamine C ou d'autres produits contenant de la vitamine C. Il est conseillé de ne prendre aucun autre médicament ou produit en même temps qu'Avemar granulé.

Avemar peut-il être pris avec d'autres compléments alimentaires?

Il n'y a pas d'interactions connues avec d'autres compléments alimentaires. Il es conseillé de consulter un professionnel de la santé spécialisé dans la médecine naturelle et de la nutrition.

Quelles sont les raisons, autres que le cancer, de prendre Avemar?

Les mécanismes du développement de maladies auto-immunes sont liés à un déséquilibre de Th1/Th2. Avemar s'est montré efficace dans des études cliniques portant sur le LED (lupus érythémateux disséminé) et la polyarthrite rhumatoïde. Il n'existe pas de données suffisantes concernant son utilisation dans d'autres maladies auto-immunes.

Avemar est-il naturel?

Avemar est 100% naturel. Il est produit de l'extrait de germe de blé fermenté par la levure du boulanger. Il n'est pas "certifié naturel" mais il ne contient ni produits chimiques ni synthétiques.

Comment Avemar peut-il être comparé à d'autres compléments alimentaires à base de germe de blé?

Il n'y a pas de comparaison possible. Germe de blé pure, l'huile de germe de blé, le poudre de l'extrait de germe de blé (on le retrouve souvent comme ingrédient des boissons dites "vertes") peuvent tous avoir des propriétés bénéfiques mais les recherches sur ces produits n'ont pas prouvé les effets que Avemar a démontré: il contribue à maintenir le métabolisme cellulaire et la régulation immunitaire.

Y a-t-il des publications sur les recherches et les études réalisées avec Avemar?

De nombreuses publications prestigieuses rendent compte des expériences et des essais cliniques réalisés avec Avemar. Ces publications sont disponibles sur PubMed www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed, la base de données de la Bibliothèque nationale de médecine américaine du National Institutes of Health. Il indexe les références bibliographiques ainsi que les résumés de plus de 5 400 journaux biomédicaux publiés aux États-Unis et dans 80 autres pays.